Catégorie : Projets

Projets

La tête dans les nuages

Lecture musicale avec Christian Vialard (machines et guitare)

Projet développé en 2019 à la Cave Poésie de Toulouse.
3 représentations à la Cave poésie en 2019/2020, 1 représentation à la Maison Nougaro en octobre 2021.

Extrait :

Les buildings poussent de nouveau
Les ours polaires disparaissent.
Les sociétés du savoir se développent.
Le savoir disparaît.
La biopolitique est effective.
La politique disparaît.
La désindividuation croît.
L’individu disparaît.
C’est un moment-clé.
Les clés disparaissent.
Les puces sous-cutanées apparaissent.
L’insauvable apparaît.
L’oxymore de la révolution conservatrice apparaît.
La révolution disparaît.
Les bidonvilles croissent.
Les cerveaux décroissent.
Les corps grossissent.
C’est un moment-clé.
Les clés disparaissent.
L’économie siège de l’information-marchandise se répand la tête dans les nuages pour accroîtrent la pénétration des corps et des cerveaux alors que les ours polaires disparaissent et que les bidonvilles croissent.
L’autonomie décroît.
L’émancipation disparaît.
Les cerveaux sont disponibles.
Les cerveaux disparaissent.
La westernisation du monde croît.
La démocratie post-totalitaire siège de la westernisation du monde s’élève la tête dans la biopolitique pour accélérer la maîtrise des désirs des cerveaux non autonomes non émancipés mais super disponibles dont les clés ont disparu comme ces cons d’ours polaires, de pétrels des neiges et de baleines bleues.
C’est un moment clé.
La tête dans les nuages.
Un moment clé.
La verticalité du capitalisme réapparaît.
La verticalité est indestructible.
La hiérarchie s’amplifie.
Le capitalisme fructifie.
La bêtise est légalisée, normalisée, elle est cette force dramatique du monde, elle est ce moment clé, la tête dans les nuages, les cerveaux disponibles pilotés par la biopolitique qui croît.
L’intelligence se volatilise.
Le crétinisme croît.
La cheptélisation fait son lard.
Le loup de Sibérie disparaît.
Le capitalisme exagère.
C’est un moment-clé.


Autres projets Scène


Projets

Bifurcations#5


Festival littéraire, Nouveau Théâtre, Nantes, décembre 2019.
Sur une proposition d’Yves Arcaix je programme le festival littéraire Bifurcation pour sa cinquième édition.


Autres projets Scène


Projets

Invites sismiques

En compagnie d’un béluga et d’un champignon, nous observons des Invites Sismiques. Des histoires aux frontières perméables, des secousses peu perçues, des adresses en suspension, dans les bouleversements et la westernisation du monde.

Texte, mise en scène : Éric Arlix & Florence Jou
Musique : Éric Arlix
Durée : 40 mn

Performance réalisée en décembre 2019 à Nantes, festival Bifurcation#5 et à Toulouse à La cave Po’ en janvier 2020.

Extrait

Une tempête de signes,
une manifestation sonore se lève et s’amplifie,
enregistrée par les océanologues devant leurs sondeurs ultra-sonores,
leurs radars HF surfaces-océans,
leurs Lidars CE 370,
leurs scanners de tomodensitométrie et hydrophones,
émettent des données étranges, contradictoires, amplifiées,
que leurs licences ou masters, ne peuvent pas toujours expliquer.

Des sons sous-marins se mettent à percussionner, réverbérer, fendre mer et air,
un d’entre eux est enregistré pour la première fois, par la NOAA, aux alentours du point Némo, le point de l’océan, le plus éloigné de toute terre émergée, le bloop de sous les mers.

De multiples bloops des océans,
craquements des icebergs,
cryoséismes,
chants à 52 hertz des baleines bleues,
émissions de gaz des membranes des céphalopodes,
battements accélérés des tentacules du cthulhu, animal à tête de seiche,
respirations cloacales des concombres de mers et des échinodermes,
vocalises des rorquals de l’antarctique,
mouvements des nageoires des anthias et des labres,
écholocations des épaulards.

Moby a sûrement créé un sonderweg (un chemin particulier) pour le mouvement écologiste allemand, à l’avant-garde européenne dans les années 1970. Aujourd’hui le bateau « Moby Dick » de la compagnie fluviale de Bonn, raconte à ses passagers le fabuleux voyage de Moby. Une bien belle histoire qui fait sourire les croisiéristes moins les bélugas, encore moins les écologistes qui ne voient pas grand-chose arriver, mis à part une mutation de l’écologie vers le capitalisme vert.

Une tempête de signes,
De multiples bloops des océans,
craquements des icebergs,
cryoséismes,
chants à 52 hertz des baleines bleues,

Moby est un lanceur d’alerte. Un lanceur d’alerte est toute personne ou non-humain, ou groupe ou institution qui, ayant connaissance d’un danger, adresse un signal fort et enclenche un processus de révélation médiatique, de prise de conscience et de mobilisation collective. Le lanceur d’alerte a de grandes chances de finir en prison ou traumatisé car le bien commun n’est pas très commun et l’intérêt général peu privilégié par les forces économiques en charge du fonctionnement des sociétés. Les lanceurs d’alertes bénéficient néanmoins d’une large popularité et de reconnaissances sans conséquence de la part d’individus trop pré-occupés pour devenir à leur tour les héros d’un monde qui ne va pas bien. Les individus et les forces économiques trop occupés à devenir les héros quotidiens d’un monde qui va bien tendent à ignorer ou éliminer (médiatiquement) les lanceurs d’alertes. Le lanceur d’alerte peut être invisible et son adresse se perd alors dans la nature, une adresse fantôme, en suspension.


Autres projets Scène


Projets

OTG (Off The Grid)


Artiste associé à la Cave Poésie de Toulouse de septembre 2019 à avril 2020. Interventions, rencontres, lectures, concerts, exposition, soirée cinémathèque, label Le Plat, concert Hypogé, interventions à la librairie Terra Nova (vitrines, libraire, rencontres-lectures), programmateur festival (Patrick Bouvet & Éric Simmonet, Florence Jou & Dominique Leroy, Sandra Moussempès, Yves Arcaix).

Réalisations :
Affiches dans la ville sur panneaux d’information de la ville.
Écriture et représentations du texte La tête dans les nuages.
Interventions, ateliers d’écriture, Lycée Rive Gauche et Cave Poésie.
Présentation soirée cinémathèque (Land of the Dead & IGH)
Festival Littéraire.

LE 25, LE 25, LE 25….. Texte en 25 épisodes pour un calendrier de l’avant diffusé à travers 25 lieux à Toulouse, initialement prévu en décembre 2020, réalisé en décembre 2021.


Autres projets Résidence


Projets

Le Plat


À partir du texte « Un Plat » in Golden Hello, j’ai développé un projet consistant à passer de la fiction à la réalité en élaborant un « label culinaire » destiné à cuisiner Le Plat. Le Plat est un label culinaire destiné à la réalisation d’un plat complet tenant compte de cinq critères (Ingrédients (type et origine) / Budget / Protéines végétales / Énergies / Valeurs nutritives).

Projet développé à mon domicile (fiches de réalisations, photos, notation) puis développé en collectifs en 2019 à Saint-Nazaire invité par Le Projet9 et par Le CCP (Centre de Culture Populaire).

Exemple : Le Plat 1, réalisation le 6 mars 2019 :


LE PLAT 0001
Mercredi 6 mars 2019, Alfortville, Val de Marne, France

Éric Arlix et Victor Cochard.
NOTE : 21/25
Composition assiette :
Blinis au potiron (3 pièces)
Carottes rappées, betterave, fruits secs, vinaigrette au citron
Salade de quinoa façon taboulé, menthe, coriandre, persil, oignon rouge
Pomme de terre vapeur et crème aux herbes et graines de pavot et de lin
Salade de pois, chiches, quinoa et vinaigrette balsamique et orange.

Score : 21 points

Critère 1 : Les ingrédients
2 points car 83% d’origine bio
2 points car 62% locavores
Critère 2 : Le coût
4 points, prix de notre assiette 3,75 €
Critère 3 : Protéines végétales
4 points avec 83%
Critère 4 : Énergies
5 points pour 40 minutes de cuissons cumulées.
Critère 5 : Valeurs nutritives
4 points pour 30,4 g de protéines et 1420 Kcal.

« ILS ONT RÉUSSI LE PLAT, BRAVO ! »


Autres projets Atelier


Projets

Résidence Nantes


Résidence à la Maison de la poésie et au Musée d’Arts de Nantes.
Du 7 au 24 février 2018. Écriture d’un texte pour le Musée d’Arts de Nantes sur l’œuvre de Nicolas Régnier, Le Camouflet, intitulé : Camouflets, téléportations et jeux de hasard.

Intervention au Lycée Expérimental de Saint-Nazaire.
Lecture «medley» organisée par Le Centre de Culture Populaire.
Concert au Lieu Unique avec Serge Teyssot-Gay et Christian Vialard.
Participation au Festival Atlantide, rencontre animée par Daniel Von Sibenthal.
Lecture de mon texte devant Le Camouflet de Nicolas Régnier.

Visualisez ou téléchargez le texte ->>


Autres projets Résidence


Projets

Le Guide du démocrate

Pièce de théâtre créée et mise en scène par Simon Deletang en 2011 au théâtre Les Ateliers à Lyon.
Représentations en 2012 (La Comédie Reims, Théâtre de Cergy).
Avec : Lise Chevalier, Steve Fafournoux, François Rabette

Ce « guide » désopilant met à plat nos pratiques sociales contemporaines contaminées par l’imaginaire marchand. Deux hommes et une femme se font tour à tour procureur, avocat ou cobaye d’une expérience démocratique. Avec verve et humour, Éric Arlix et Jean-Charles Massera s’emparent de «la langue de l’ennemi», du marketing, des politiques et des slogans tout faits, pour nous renvoyer une image de nous-mêmes que l’on préfèrerait ne pas voir. Simon Delétang adapte pour le théâtre cet essai à quatre mains et explore la crise existentielle de l’homo democraticus dans une sorte de catharsis drolatique.


Autres projets Adaptation